La Lésion d'Honneur

Un coup de gueule une photo et autres bricoles

06 mars 2011

Luxe calme et pauvreté...

guinee

photo©vincent3m

La Lésion d'honneur est accrochée comme une toile de maître sur les murs de la cabane de Obiang Teodorin, Ministre de l'Agriculture et des Forêts de Guinée Equatoriale,  héritier désigné de son dictateur de père. Global Witness a fait paraître un papier sur le monsieur et sur la barque que celui-ci vient de commander en Allemagne. On peut trouver un condensé en français sur Rue 89  (voir ici) ou aller le lire en anglais sur le site de Global Witness (voir ici)

Je me suis permis d'en faire la traduction (partielle) que je vous livre ci-dessous :

[Globa Witness a appris que Teodorin Obiang, le célèbre fils du vieux dictateur de Guinée Equatoriale, projetait de faire construire un super yacht de 380 millions de dollars, soit environ deux fois ce que son pays, riche producteur de pétrole, dépense chaque année pour la santé et l’éducation. Cette nouvelle arrive dans un contexte particulièrement houleux sur la  façon dont les dictateurs du Moyen-Orient et leur famille se complaisent dans le luxe en même temps qu’ils mettent à l’abri leur fortune dans des pays étrangers.

C’est la compagnie allemande Kush Yachts qui a été choisie et la livraison devrait être effective en 2012 même si la construction n’a pas encore commencé....

...Le régime Obiang est un habitué de longue date du détournement des fonds publics de la Guinée Equatoriale. Global Witness a déjà dénoncé le niveau de vie luxueux de Teodorin aux Etats-Unis et ailleurs, avec son manoir de 35 millions de dollars à Malibu, une écurie de voitures de luxe, un jet privé. Avec son seul salaire de ministre de 6.800 $ par mois, cela lui demanderait 4600 ans pour financer son yacht !

« Ce sont des preuves évidentes d’une corruption qui ne serait pas possible si des pays comme l’Allemagne ou les E-U n’étaient pas des refuges sûrs en terme de libre circulation pour lui et pour ses richesses personnelles. » affirme Gavin Hayman, directeur de campagne à Global Witness. « 380 millions de dollars est une somme époustouflante . Que le fils du Président d’un pays si pauvre ait pu commander ce bateau est un caprice honteux de sa part. »

Le père de Teodorin, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a pris le pouvoir en 1979 après un coup d’état sanglant. Il préside actuellement un gouvernement entièrement dépendant des revenus générés par Exxon Mobile, Marathon et autres géantes multinationales. Le pays a une des pires réputation du monde en matière des droits de l’Homme. Obiang  a été classé en 2006 au huitième rang des plus riches dirigeants du monde par Forbes avec une fortune estimée à 600 millions de dollars alors que la majorité des habitants vit en dessous du niveau de pauvreté. Pire, depuis que le pétrole a été découvert au milieu des années 90, le niveau de pauvreté a empiré. La Guinée Equatoriale bénéficie d’un revenu par tête de 37.900$, un des plus élevés du monde. Pourtant, 77% des habitants vit sous le seuil de pauvreté, 35 % meurent avant 40 ans et 58 % n’ont pas accès à l’eau. .

Teodorin, 41 ans, est ministre de l’agriculture et des forêts et vice-président du party au pouvoir. Il est ostensiblement désigné pour succéder à son père…. Répondant à des accusations de corruption, Teodorin a répondu à des officiels américains :”J’ai eu beaucoup de chance en affaires et j’aime vivre bien. »

Selon la Justice américaine, Teodorin aurait fait passer environ 75 millions de dollars au E-U entre 2005 et 2007 par l’intermédiaire de trois banques européennes : la Banque de France, Natixis et Fortis puis, aux E-U par Wachovia (rachetée depuis par Wells Fargo) Union Bank of California et la Bank of America. Global Witness a demandé quels contrôles il y avait eu sur ces fonds, les banques n’ont pu faire aucun commentaire.

« On soupçonne fortement qu’une grande partie de la fortune de Teodoro Obiang provient d’extorsions de fonds, de détournement d’argent public ou autre corruption » affirme un document du département de la Justice daté du 4 septembre 2007. Le document fait référence à une enquête préliminaire. Jusqu’à maintenant, aucune charge n’a été retenue.

Quelques pays comme le Royaume-Uni demandent aux marques de luxe comme les fabricants de Yachts de se conformer aux lois contre le blanchiment d’argent. Comme les banques, ils doivent contrôler les activités de leurs clients en cas d’activités suspectes et alerter les autorités en cas de doute sur la provenance des capitaux. Global Witness demande à l’Allemagne de mettre en place ces dispositions. L’Allemagne pourrait travailler avec les partenaires européens à l’établissement de lois sur les transactions financières et les revenus générés par les compagnies d’extraction comme celles qui sont demandées par le Dodd-Frank Wall Street Finance Reform Act.  La conférence sur l’Initiative pour la Transparence des Industries d’Extraction qui sera accueillie la semaine prochaine à Paris par le président Sarkozy pourrait être le bon moment pour initier un tel processus …]

Au-delà des détails, des preuves de la corruption de la part de Obiang Teodorin, on peut, il me semble, retenir deux choses : la responsabilité des banques y compris françaises dans l'appauvrissement de certains pays ET la possibilité qu'ont les dirigeants de faire pression sur les compagnies d'extraction... Sauf que... en avez-vous entendu parler de cette conférence à Paris ? Et puis, franchement, si on vous demandait de voter pour savoir si vous pensez que les grands discours plus ou moins vélléitaires de nos dirigeants seront suivis d'effets, vous répondriez quoi hein ?

Qu'on est dimanche et qu'il n'y a que ça qui compte surtout en période de vacances ? Vous avez bien raison bande de plagieurs !

Posté par vincent3m à 06:51 - La Lésion d'Honneur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire