15aoutb

photo©vincent3m

La Lésion d’Honneur hebdomadaire et surtout assomptionnale se déguise en grande aigrette râleuse pour allumer de sots briquets sur la tête des autorités politico-religieuses israéliennes qui fourrent vraiment leur nez n’importe où et surtout dans la culotte des gens en leur refusant de se marier ! Le gymnaste israélien Artem Dolgopyat a gagné une médaille d’or au derniers Jeux Olympiques. Soit. Il a donc été accueilli en héros à Tel Aviv puisqu’il s’agissait de la deuxième médaille d’or jamais gagnée par ce pays. Soit ! Sauf que voilà t’y pas que les zozotorités religieuses refusent de le laisser se marier religieusement avec sa « copine » qui est juive. Vous allez me dire : « Mais qu’est-ce qu’il en a à cirer de l’aval du chat du rabbin ? » Et vous aurez bien raison ! Sauf que le Dolgopyat semble y tenir pour des raisons que j’ignorerai toujours et que je ne commenterai sûrement pas puisque les mariages civils n’existent pas en Israël ! Mââme Voisine se faisant l'écho d'un certain nombre de lecteurs m'a posé la question : "Pourquoi n’a-t-il pas droit aux tralalalalères divins ?" Parce qu’il n’est pas juif ! « Comment ? » me demanderez-vous. Et je vous recommanderai l’achat d’un sonotone car j’ai fort bien ar-ti-cu-lé : « Il n’est pas juif ! » et seul un juif peut se marier avec une juive ! C’est pourtant simple non ?! « M’enfin ! Son père est juif quand même ! » Ah ben vouiii mais ça ne compte pas ! On s’en tape du paternel. Il faut que la mère soit juive ! Sinon, pas le droit ! Seul un tribunal rabbinique peut sceller un mariage entre juifs et seuls les mariages religieux de même confession sont reconnus (sauf pour les protestants qui eux, -trop fun ! - ne peuvent même pas se marier religieusement en Israël ! – voir ici-). La solution ? Il faut soit se convertir, soit se marier civilement à l'étranger et faire reconnaître l'acte de mariage une fois de retour au pays (ici). À peu près aussi cool d’être athée là-bas que végétarien chez les Aveyronnais !

Toujours question culotte, mon aigrette râleuse survole l’immense abime de désespoir dans lequel pourrait nous plonger l’impipitoyable fédération européenne de handball, laquelle vient d’infliger une amende aux joueuses norvégiennes de beach-handball parce qu’elles refusaient de jouer en bikini, tenue officielle et obligatoire : « Si le port du bikini n'est plus obligatoire pour les beach-volleyeuses depuis 2012, le règlement de la Fédération internationale de handball stipule que "les joueuses doivent porter des bas de bikini (...) ajustés et échancrés. Les côtés doivent être larges d'au maximum 10 cm", y est-il précisé. » (ici) Comment ?… La tenue des mecs ? Ben, short-maillot classique pourquoi ? Une porte-parole de la fédé a, sans rire, affirmé ignorer la raison pour laquelle une telle tenue était exigée pour les nanas !

On continue sous la ceinture même s’il faut juste relever un peu le niveau et le porter quelques centimètres au-dessus du nombril : chevauchant fièrement son désopilant destrier anti-pornographie, Instagram vient de censurer (ici) l’affiche du prochain film d’Almodovar, "Madres paralelas":

tétonalmodovar

" Mais pourquoi ?" m'a conn... oupsss benoitement demandé Mââme Voisine. "Aucune idée !" lui a répondu une porte-parole de la fédé de beach-handball !

C'est quand même désopilarant de voir qu'à l'heure où la pornographie est à portée du premier gamin venu, que l'obscénité s'étale tous les matins à la une des journaux sous forme de discours politiques, d'images de cadavres mourant de faim, de soif, de liberté dans l'indifférence quasi générale, la censure officielle s'octroie le droit de censurer l'affiche d'un film, objet d'art par définition : "La pudeur, c’est un discours individuel. Or, malheureusement, on nous ressert la pudeur sous forme collective, sous forme de discours politique moralisant".(ici) «Ce retour sournois de la censure en matière de mœurs peut paraître d'autant plus hypocrite qu'il va de pair avec une course à l'audace dans l'expression de la violence et de la sexualité.» (ici)

Pour finir sur une douceur, il ne fallait surtout pas rater cette info fabuleuse comme quoi une part de gâteau vieille de 40 ans vient de trouver preneur pour 2000€ ! Un gars a payé 2000€ (vouiii deux mille balles !) pour acheter cette part qui, à l'origine faisait partie d'un big cake offert à l'occasion du mariage de Charles et Diana ! Y'a pas à dire, mais ce genre de comportement, La Lésion et son aigrette ne peuvent vraiment plus les encadrer non plus !

encadrer

photo©vincent3m

Mais comme on est dimanche, jour du Saigneur, on va profiter à fond du fait que les autorités israéliennes de hand-ball sur Instagram n'ont pas encore réalisé que ça tombait encore la veille du début de la semaine !