fillon

photo©vincent3m

La Lésion d'Honneur de la semaine, comme annoncée il y a huit jours s'embarque dans le planeur sidéral de Fillon François qui ne sait plus quoi inventer pour rivaliser en conn... oupsss, en clowneries avec ses rivaux dans la course à l'échalotte qui promet de bien piteuses perles ! Voilà-t-y pas que le Fion de la Sarthe nous parfume ses rillettes de vieux relents katos-Kolon ! On se demande de quel colon ça sort ce vieux truc dégoûtant qu'il nous a sorti l'autre jour ! Comment ?!!! Mais vous n'êtes pas au courant ?! Mââme Voisine enfin ! Votre idole ! Mais non pas le pape ! L'autre pape ! Celui qui voudrait faire oublier qu'il a servi "Roquet hurlant" pendant 5 ans ! Ben voui le Filon la métaphore tant qu'il est encore temps ! Et pourquoi ? Bon allez, je vous le cite :"Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord" (c'est ici) C'est beau comme du Pétain ce truc non ? Aux zoubliettes "les 400 000 morts, au bas mot, lors de la colonisation de l'Algérie, les 90 000 morts lors de la ‘pacification’ malgache en 1947, les 70 000 morts de la guerre du Cameroun". C'était pour PARTAGER nom de Dieu ! Mais va falloir vous le répéter combien de fois hein ?! PARTAGER ! On vous a pas appris ça au catéchisme qu'il fallait PARTAGER ?! Allez lire l'article de Gilbert Pago  ici sur Médiapart, historien martiniquais sur la colonisation ! C'est autre chose ! Je me permets juste une citation qu'il fait de Montaigne (1588) :« Notre monde vient d’en trouver un autre…aussi grand, rempli et fourni que lui…J’ai bien peur que nous ayons fort hâté son déclin et sa ruine par notre contagion, et que nous ayons bien cher vendu nos opinions et nos arts…ce qui les a vaincus, ce sont les ruses et les boniments avec lesquels les conquérants les ont trompés…Nous nous sommes servis de leur ignorance et de leur inexpérience pour les mener à la trahison, à la luxure, à la cupidité et à la cruauté, sur le modèle de nos mœurs. Les facilités du négoce étaient-elles à ce prix ? Tant de villes rasées, tant de nations exterminées, tant de millions d’hommes passés au fil de l’épée, la plus riche et la plus belle partie du monde bouleversée, pour faire le trafic des perles et du poivre : Méprisables victoires !... ». Et l'autre ne s'arrête pas à ses élucubrations post coloniales, il vient, à New-York, de déclarer que pour avancer, il fallait de la précarité ! Et ça, c'est fait ! (voir ici) Ah ben voui ! Le candidat à la primaire de la droite a estimé qu'il « serait temps » que les Français acceptent la précarité plutôt que les aides sociales. Génial non ? Eh François, tu peux nous communiquer le montant de ton salaire pour voir ? Tiens, avant de vous quitter, je pense au mec qui s'est fait lourder de la Poste pour avoir aidé sa collègue victime d'un AVC. (ici) (Il faut dire aussi que la victime en question avait été priée de venir quand même au boulot et de bosser nom de dieu 'spèce de feignante !) Il parait qu'il est dans la précarité maintenant ! Va falloir dire ça au père François non ?

Mais bon, je dis ça, je dis rien hein, parce qu'on est dimanche, jour du Saigneur et qu'il va falloir en profiter tant que ça tombe en fin de semaine parce qu'après les envolées cosmiques de François Trouduc, y'a peut-être des soucis à se faire !