La Lésion d'Honneur

Un coup de gueule une photo et autres bricoles

30 mai 2010

Lyrique ta mère !

tha_lande

photo©vincent3m

La Lésion d'Honneur est matraquée sur la bobinette du ministre de l’Intérieur thaïlandais, Aree Wong-Araya qui a déclaré qu’il accueillerait le réalisateur Apichatpong Weerasethakul comme un héros après sa récompense à Cannes (Palme d’Or pour son film : Uncle Boonmee who can recall his past lives). C'était beau, lyrique à souhait mais ça sentait quand même un peu le toc à très bas prix non ? Peut-être que le monsieur ne se souvenait pas que le réalisateur avait refusé que son avant dernier film sorte en Thaïlande après le traitement au ciseau que lui avait infligé la censure : amputé de plusieurs scènes jugées contraires aux bonnes moeurs le film n'était plus qu'un pâle reflet de ce que le cinéaste avait voulu faire. Alors l'accueillir en héros, merci beaucoup, c'est trop gentil !

Tant qu'on parle de la Thaïlande, sans du tout prétendre connaître la situation politique de ce pays, je la trouve compliquée ! Entre un ex-premier ministre exilé qui fait des courses de luxe sur les Champs-Elysées alors qu'un carnage a lieu à Bangkok, et un gouvernement qu'on peut difficilement traiter de bon enfant (voir ici) lorsqu'on voit les 86 morts suite aux dernières manifestations le choix n'est pas facile non ? D'ailleurs, comment le gouvernement français aurait-il réagi face à un groupe de combattants lourdement armés qui se seraient enfermés dans les jardins du Luxembourg en tirant sur les forces de l'ordre ? Mais bon, on n'en est pas là hein ?! L'important c'est qu'on soit dimanche non ?

Posté par vincent3m à 06:49 - La Lésion d'Honneur - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Thai

    Je crois que la différence entre la Thailande et nous, c'est que chez eux, il y a les masseuses et chez nous, les brésiliens du bois de boulogne. La perversité n'est pas la même.

    Posté par bea et lucien, 31 mai 2010 à 22:00
    <$BlogItemRatingWidget$>

Poster un commentaire